Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 22:11

La base :

- la "cage" tournure : d'après le patron TV 101 de Truly Victorian

- la jupe : d'après le patron de Period Costume for Stage and Screen

- le tablier : d'après le patron 1880 Hermione Overskirt de Truly Victorian

- le corsage : d'après un mélange de patrons de Fashions of the Gilded Age vol 2

 

Les tissus et fournitures :

- taffetas de soie noir (5,40 m en 100 cm de large)

- soie rose à reflets dorés : les restes d'un costume que je ne pouvais plus voir en peinture

- chantilly ancienne et perles de jais/verre pour la décoration


 

La jupe noire mesure 3,20 m à l'ourlet.

 

IMGP3017---Copie

Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 21:53

L'original est en soie grise à motifs de branches et de fleurs et se trouve au London Museum.

 

Les manches bouffantes ne font pas partie d'une chemise, elles sont simplement rajoutées au corsage au niveau des manches.

 

Quant au corsage, il est en trompe-l'oeil. On a l'impression de voir un boléro alors qu'en réalité il est d'un seul tenant et se boutonne sur le devant. Ce sont les fronces décoratives qui donnent cette impression.

 

Cette robe se porte sur une crinoline ronde : la jupe qui est plissée à la taille se compose de 4 panneaux, tous rectangulaires, pour obtenir une largeur totale de 4,63m sur 135cm.


  Le modèle original, au London Museum

dress-01

 

Ma version qui n'a rien à voir avec l'original au niveau des couleurs et de la matière, on est bien d'accord.

 

Untitled-1-copie-4.jpg

 

Fournitures :

- coton madras : 3 coupons de 3 mètres en 140 cm de large (mais j'ai largement assez de tissu).

- du lin pour doubler le corsage (coupé dans un vieux drap)

- 5 baleines en plastique de 20 cm de long


 

Décorations :

- 8 boutons recouverts du même tissu que la robe

- 5 m de ruban de coton bleu marine, plissé

- 3 m de ruban fait dans le même tissu que la robe, froncé

 

Le bonnet est fait en bougrain recouvert de tissu coordonné à la robe.

Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 10:00

En attendant la version finie (il y a beaucoup de coutures à la main, alors c'est pas pour demain!), voilà déjà les matières première :

 

DSCN1121.JPG

 

 

EDIT DU 30/04/2013 : la robe terminée

 

1800s


Fournitures :

- 3m de coton en 140 cm de large (trouvé chez "les Coupons de St Pierre)

- la même chose en mélange coton/soie (même provenance)

- 6m de ruban de soie ancien

- ruban brodé à plis religieuse pour le décolleté (qui servait à l'origine à orner les jambes d'une culotte fendue)

Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 16:27

D'après le Victoria & Albert Museum, l'origine du spencer remonte à la fin des années 1790 et son nom lui viendrait du comte Spencer. Il reste à la mode jusqu'au milieu des années 1820.

 

Celui dont je me suis inspirée date de 1818 et est en velours bleu marine, orné de noeuds bordés de satin de la même couleur.

 

L'original

1818-vam-2006BB1021_jpg_l.jpg

 

Pour le patron, je suis partie d'un modèle de robe en remontant le col et en y ajoutant des manches longues. Je n'avais plus assez de velours alors j'ai supprimé les noeuds et utilisé un galon ancien en soie bleue sur l'ensemble du spencer.

 

8997

Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 21:30

Comme d'habitude, on prend les mêmes et on recommence!

Je suis partie de ma robe 1er Empire de 2011 dont j'ai gardé la base. J'ai changé toute la décoration : appliques anciennes retrouvées dans le grenier, sequins dorés et galon métallique pour l'ourlet.

 

Untitled-1-copie-3

 

Untitled-1.gif

Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 23:07

Je n'ai que quelques photos en intérieur.

J'ai utilisé de la dentelle synthétique et j'ai pu découper des fleurs dedans pour faire le devant du corsage.

Une chose est sûre : il faut prendre un tissu ultra fluide quand on veut faire des drapés... Bref, se méfier des taffetas plus ou moins rigides. Il faudra que je refasse le tablier avant mais comme là je n'ai pas le temps, on verra plus tard.

 

DSCN1104.JPG

 

tournureUntitled-1-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 18:12

Il s'agit toujours du modèle de Laughing Moon, qui est vraiment très bien. Il est vendu entre autres par Alysse Créations.

 

Il est en soie rouge, elle même cousue sur de la toile en lin. Pour le biais, j'ai découpé des bandes de soie noires que j'ai cousues à la main. La décoration est faite avec de la dentelle ancienne. La doublure est en coton noir.

 

Pour positionner le busc et éviter que la soie ne s'effiloche sur le long terme, j'ai rajouté une bande noire assez épaisse que je n'ai pas cousue au niveau des agrafes. J'ai ensuite rabattu une doublure par dessus.

Les oeillets ont été posés à la main à l'aide d'un poinçon pour écarter le tissu puis fixés avec un marteau.

 

DSCN0673.JPG

 

DSCN0679.JPG

 

Untitled-1.jpg

Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 14:42

En 1825 la mode commence à changer : la taille n'est plus aussi haute que pour les robes du 1er Empire mais sans pour autant avoir retrouvé sa ligne naturelle.

Les robes sont assez peu amples. Elles le deviendront dès les années 1830 pour devenir de plus en plus larges jusqu'à la création de la crinoline.

 

La robe que j'ai réalisée est en velours de coton bleu marine. Il s'agit en fait d'une jupe et d'un corsage.

 

Elle se porte sur un jupon cordé : à l'époque on n'utilise pas encore les cerceaux et pour obtenir un minimum d'ampleur les femmes portaient des jupons cordés avec un certain nombre de jupons par dessus pour gonfler le tout.

En gros j'ai pris le patron de la jupe et je l'ai un peu rallongé pour pouvoir y coudre le cordon. Pas besoin de patron spécifique pour ça.

 

Le jupon cordé (1 vieux drap + 20 m de cordon synthétique de type décoration, 4mm d'épaisseur)

jupon-corde.JPG

Pour le patron du corsage et de la jupe, j'ai utilisé le livre de Jean Hunissett, Period Costume for Stage and Screen (1800-1905).

Le bouffant des manches est maintenu grâce à une deuxième manche bouffante cousue à l'intérieur. Le tissu a beau être lourd, c'est suffisant.

Il n'en est pas de même pour les manches énormes des années 1830, là il faut une structure renforcée, soit avec du fil métallique, soit avec du crin/rembourrage.

Allez sur le blog de Pia pour voir une robe des années 1830 : Pia - 1830.


Le résultat en images!

 

IMG_8565.JPG

 

(Un grand merci à Luc Morel pour les photos).


375988 188481374576324 100002433872485 379821 422799262 n 386527 188481467909648 100002433872485 379823 1699036687 n


Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 11:00

IMG 2136bis

 

Petite info concernant les crinolines au XIXème siècle : on a beau parler de "robe" il s'agit toujours d'un corsage et d'une jupe séparés, la jupe n'étant pas cousue au corsage.

 

Cela permet de changer le haut et d'alterner un corsage d'après-midi à manches longues avec un corsage de bal décolleté par exemple. On appelle ça une tenue "à transformation". Comme la jupe demande énormément de tissu cela permet de faire des économies et de changer de tenue sans changer de jupe.

 

 

Fournitures pour la robe : (jupe + corsage)


- taffetas synthétique à rayures noires et rouges : 152cm x 5m50

- baleines le long de chaque couture; pour ne pas voir de traces de couture sur le corsage, j'ai inséré des coulisses cousues aux rabats de tissu à l'intérieur du corsage

- bande d'agrafes sur ruban pour fermer le corsage

- soie rouge pour la ceinture et la décoration

- galon noir synthétique : euh quelques mètres. Comme j'en ai acheté 10m j'avoue que je n'ai pas compté!

 - dentelle ancienne au point de Bruxelles qui date du 19ème et coûte un bras (mais elle n'a aucun défaut alors on lui pardonne son prix)  : 190cm x 13cm

 

Bref dans ce costume la dentelle aura coûté aussi cher que le reste des fournitures !

 

Lace%20(50)%20039

 

Le corsage sans et avec garniture :

DSC01549.JPGcrino

 


 

Pour faire une jupe qui ira sur une crinoline ronde sans se prendre la tête (et surtout sans patron) :

 

- Mesurez la circonférence maxi de votre crinoline (ici 4m)


- Prévoyez de faire une jupe qui fera au moins 50 cm de plus que la crinoline


- Découpez un rectangle de tissu de la longueur correspondante. Pour la hauteur, ça dépendra de votre taille, de l'ampleur de la crinoline, de la largeur de votre tissu et de la longueur de jupe souhaitée. Prévoyez entre 1m10 et 1m30 à découper dans la largeur du tissu, pour avoir de quoi faire l'ourlet.


- Cousez les deux bords.

Attention, laissez environ 30 cm ouverts pour pouvoir enfiler votre jupe après!

 

- Froncez ou faites des plis de manière à pouvoir coudre la jupe à une ceinture coupée dans le même tissu et à votre taille.

 

- Cousez deux agrafes pour fermer la jupe et le tour est joué!

 

 

 

Moi j'ai coupé 3 largeurs de 152cm chacune et je les ai cousues entre elles (ce qui me fait 4m56 de circonférence pour la jupe). Mon tissu étant rayé j'étais bien obligée de suivre le sens des rayures. Mais pour un tissu uni pas besoin de s'embêter!

 

 


Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 13:30

IMG_6637.JPG

 

IMG_6641.JPG

 

 

La robe en détails

 

- taffetas de soie taupe  (en 100 cm de large)

4,70 m pour la jupe

8 m pour le volant du tablier

1m pour le corsage d'après-midi + le volant du bas de la jupe qui mesure 3m90 de long et est réalisé en plis plats (soit 11m de tissu plissés à la main).

 

plis-tournure.jpg

 

- taffetas de soie rose  (en 100 cm de large) :

2 m pour le tablier

0,60 m pour les manches du corsage d'après-midi

 

- dentelle écrue :

5 m pour le volant du tablier

3m pour les basques

5m pour les manches et le col

  

- galon couleur crème :

manches : 60 cm

jupe : 3,90 m

basques du corsage : 1m88

Repost 0
Published by Mousseline - dans 19ème
commenter cet article